Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

header.imagePlaceholder

header.clickToEdit

header.imagePlaceholderheader.backgroundPlaceholder

header.clickToEdit
Contes participatifs et anthropologie de l’enfance

Les "rencontres familles"

Nous proposerons un cycle de rencontres en explorant les contes et les mythes dans leurs nombreuses déclinaisons à travers les continents et les époques au cours de rencontres familiales pendant lesquelles nous veillerons à animer des temps plus spécifiquement destinés aux adultes, des temps orientés à destination des enfants et des temps ou parents et enfants se retrouveront autour d’activités communes.

Support déclinable à l’infini, trait d’union générationnel, objet tout à la fois : poétique, ludique et « prophétique », le conte et le mythe permettent l’exploration des normes sociales telles qu’elles se sont instituées à travers le temps et l’espace. Ils offrent une porte d’entrée permettant de questionner en filigrane, de façon non clivante et sans risquer de heurter les sensibilités et les croyances, les valeurs républicaines et les principes sous-jacents à la constitution de tout contrat social. Cela notamment à travers l’explicitation des universaux que les contes sous-tendent et qu’ils ont vocation à transmettre.

En déplaçant la focale du champ ou s’exacerbe les crispations entre valeurs cultuelles et valeurs culturelles, entre pouvoir des églises et pouvoir de l’Etat, entre le sacré et le séculier, nous pouvons contourner la question de la légitimité de la parole et de celui qui la professe. Le conte et le mythe sont des paroles dont nous avons perdu la trace des origines et qui pourtant perdurent parce que porteurs de valeurs communes, unanimement partagées. Nous les distinguerons de certains « mythes contemporains » : rumeurs, fakenews, légendes urbaines et autres théories conspirationnistes qui sont des paroles éphémères, non stabilisées, mais prolixes et parfois même virales.

Incontrôlable et incontrôlée en raison de la portée des canaux qui les diffusent  (rumeurs, réseaux sociaux, plateformes de streaming, etc.) ces paroles qui se retrouvent parfois réifiées à travers leurs évocations dans les médias de masse qui leur offrent ainsi une tribune. Sans une initiation préalable à l’analyse et au décryptage des médias, que nous souhaitons proposer en partenariat avec des anthropologues, des médialogues et des professionnels de l’image, ces discours sont régulièrement repris comme ayant été « authentifiés » par leur simple évocation sur les médias dominants.

Contre les discours déclinistes et anxiogènes qui inhibent les capacités d’agir des citoyens, qui véhicule peur, angoisse et frustration et enferment dans la tentation du repli communautaire nous voulons remettre l’accent sur les valeurs d’égalité, de liberté, de partage et d’entraide ainsi que de respect de soi, d’autrui et de l’environnement.

Sans rien ignorer des inégalités de destin qui s’accentuent et dont nous sommes les témoins, sans angélisme de notre part et sans relativisme face aux défis sociétaux de l’époque (mais n’ont-il pas été prophétisés depuis longtemps à travers les contes justement ?) nous souhaitons nous appuyer sur les ressources qui s’inscrivent dans l’écosystème des territoires sur lesquelles nous intervenons en favorisant l’usage des équipements qui y sont implantés.

Nous organiserons et animerons deux formats différents de rencontres publiques entre chaque période scolaire où seront conviées les familles et toutes les personnes intéressées par le projet. Quatre « après-midi découvertes » autour d'une thématique donnée, ainsi que quatre soirées conviviales autour d’animations culturelles mettant à l'honneur une communauté où une région du monde. Chaque événement sera également l’occasion de livrer un rapide point d’étape concernant l'avancement du projet.

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus